Série "Le siècle des malheurs" : PISTOLERO


P I S T O L E R O

Historique
© Éditions du Boréal, 2018
Illustration: Julie Larocque


Finaliste
Prix des libraires du Québec
catégorie Jeunesse, 12-17 ans
2019



« Le pistolero, tenant toujours le canon de son arme sous le nez de mon père, a pris le temps de souffler un nouveau nuage de fumée dans son visage avant de lancer :

¡Chingaderas ! Et pourquoi un Canadien viendrait-il faire la révolution au Mexique ? Surtout s’il peut se la couler douce dans son pays en paix ?

— Parce que mon foutu pays en paix est ennuyeux comme un sermon de curé. Alors mon fils et moi avons décidé de venir rejoindre les révolutionnaires de Pancho Villa, afin de pousser le moindre usurpateur en bas de la chaise présidentielle.

Le pistolero n’a pas réagi sur le coup. Son visage n’exprimait ni mécontentement ni satisfaction. Il se tenait là avec son pistolet, tétant toujours son cigare, envoyant des rouleaux de fumée devant lui. Mon père, craignant peut-être, si le moment perdurait, de perdre un peu de l’assurance qu’il s’efforçait de maintenir, s’est écrié de toute la force de ses poumons :

¡Viva Villa ! ¡Viva la revolución ! »


--------------------------------------------------------

Je suis né le 1er janvier 1900. Je suis l'homme le plus vieux du monde, je suis même le dernier survivant à avoir combattu aux côtés de Pancho Villa. Alors je sais de quoi je parle: le XXe siècle devait être une ère de paix, l'époque de toutes les promesses. 

Et pourtant…

Pourtant, la technologie et la science ont rapidement transformé le monde en cauchemar. Le
XXe siècle s’est avéré le plus meurtrier de toute l’histoire de l’humanité. Deux guerres mondiales ont justifié l’invention des premières armes chimiques et des bombes atomiques. Des millions de morts ont ensanglanté les champs de bataille. 

J’y ai participé. Moi et les miens. Mes enfants, petits-enfants, cousins, neveux et arrière-petites-nièces. Tous, nous avons été à la fois acteurs et victimes de ce siècle des malheurs.


Ce qu'en dit la critique:


«J'ai tellement aimé ça! [...] C’est Lucky Luke sur l'acide! [...] Rafraîchissant!»
Catherine Trudeau
Plus on est de fous, plus on lit, Radio-Canada
 


Aventure extraordinaire. [...] Un récit qui se lit d’un souffle, une histoire d’aventure qui donne envie de grands espaces, de passion et d’aventure. Cette série est prometteuse!
Sophie Gagnon
SophieLit.ca 


«J'ai beaucoup aimé la structure du roman. Un 10 sur 10 pour l'action et le suspense.»
Zoé
Samedi de lire
 

Un style prenant, un rythme effréné, une écriture forte.
Marie Fradette
Le Devoir