En lien avec sa carrière d'écrivain, Camille Bouchard est un amateur de voyages d'aventures. Il a visité plusieurs pays de l'Asie du Sud-Est, de l'Afrique et de l'Amérique du Sud. Il a également parcouru le sous-continent indien.

Voyageur infatigable, il a gravi volcans et falaises. Chevauchant éléphant ou dromadaire, il a traversé des jungles et des déserts. À bord de felouques, de pinasses, de bacs, il a navigué sur les plus grands fleuves du monde : le Nil, le Mékong, le Gange, le Niger...

À bord de jeep, de tuk-tuk, de rickshaw, à vélo ou simplement à pied, il a vagabondé dans les villes les plus mythiques: Tombouctou, Le Caire, Bangkok, Vientiane, Varanasi,  Mexico, Addis-Abeba, Cusco, Delhi... Il a exploré des sites légendaires : Teotihuacan, Machu Picchu, Gizeh, Khajurâho, Tiahuanaco, Ayudhya, la Vallée des Rois...



Il a dormi à la belle étoile au sommet des montagnes, dans la jungle tropicale, au milieu de la brousse ou au cœur du désert. Il a longé les cônes de cratères météoritiques, gravi des pyramides, traversé des villages troglodytiques oubliés. Il a parcouru des canyons et des déserts de sel, assisté à des rites sacrés. Il a rampé dans les boyaux de mines abandonnées, exploré des cavernes gigantesques.



Il a croisé des hyènes et des serpents à sonnette, des tarentules et des scorpions. Il a pourchassé des morphos bleus, rencontré des caïmans et des crocodiles. Il a subi des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, des orages tropicaux démentiels...


L'idole de Camille Bouchard? Tintin, bien sûr.